Macarons Bouillet

Macarons Bouillet 3 bis © Kloé W.

J’avais fait quelques repérages pour optimiser notre week-end à Lyon. En naviguant sur des blogs, un message vantant les mérites des macarons Bouillet a attiré mon attention. On les disait dignes d’égaler ceux de Pierre Hermé. L’adresse, place de
La Croix-Rousse, s’est bien évidemment retrouvée sur ma liste de choses incontournables.

Au fil de notre balade, nous voilà arrivés sur une grande esplanade où résonnent alors les musiques entremêlées d’une fête foraine, sans que je réalise que les macarons sont là, à portée de bouche. Et dire que j’aurais pu les louper si je n’étais pas tombée nez à nez avec la boutique…

Macarons Bouillet 5 © Kloé W.

La vitrine est joliment achalandée. Des gâteaux, tous plus beaux les uns que les autres avec leurs couleurs alléchantes, semblent se démultiplier. On aperçoit le comptoir à gâteaux en prolongement de regard ainsi que l’espace dédié aux chocolats.
Les vendeuses, charmantes, affichent un sourire accueillant qui donne envie de rester dans l’antre de la gourmandise et d’aller voir de plus près. Le choix est difficile. Tout a l’air bon ! Mais, mon amoureux et moi, sommes venus pour les macarons, alors nous restons face à cette mosaïque de gâteaux ronds pour nous décider.

Macarons Bouillet 4 © Kloé W.

Nous avons opté pour 10 saveurs différentes que nous partageront afin de toutes les goûter 🙂

Voici un ressenti sur cette sélection :

  • Cassis violette
    Je n’étais pas du tout emballé à l’idée de cette pâtisserie. La violette… Ça me fait penser aux parfums de grands-mères un peu écœurants. C’est l’amoureux qui a voulu la tester. Bien lui en a pris : c’est une merveille ! La violette se présente en bouche discrètement après le goût fort et fruité du cassis. Un mélange savamment dosé pour un fruité légèrement fleuri qui n’écœure pas du tout. Une saveur qui reste longtemps en bouche et qui permet d’être appréciée sans avoir besoin d’en avaler un autre illico.
  • Tatin
    Un poil réticente au départ car peu fan de la pomme cuite. La tarte Tatin est loin d’être mon dessert préféré. J’ai été très agréablement surprise. Le coeur est comme une gelée épaisse. Une note caramélisée qui relève celle de la pomme toute en douceur, pas d’acidité et la note d’amande sur la fin reste en bouche subtilement.
  • Pain d’épices
    Il sent les fêtes de fin d’année, me replonge dans les marchés de Noël allemands où les pains d’épices sont toujours présents ! Ça me rappelle mon enfance et la chaleur du feu de cheminée devant lequel on buvait une tasse de thé avec un morceau de pain d’épices. Au goût, les épices sont délicates, la badiane douce enveloppe le palais de fraîcheur. Ça fond sur la langue. Je pense qu’il se marierait idéalement avec un thé de Noël.
    L’amoureux n’a pas été conquis autant que moi, car pour lui, un pain d’épices doit avoir une touche de miel. Ça lui a manqué de ne pas sentir cette saveur miellée.
  • Chocolat orange
    Senteur de vrai bon chocolat sans sucre ajouté. On a envie de croquer dedans à pleines dents ! La texture est onctueuse. Le cœur d’orange crémeux se mêle au moelleux du chocolat. Le mélange harmonieux me rappelle les orangettes sans trop d’amertume. Le chocolat est divin !
  • Caramel beurre salé
    Un cœur fluide qui vient tourbillonner dans votre bouche pour ne laisser aucune papille à l’abandon. Un goût prononcé sans trop de sucre ni de sel. Un équilibre agréable pour un incontournable.

Macarons Bouillet 6 © Kloé W.

  • Thé mûre
    Celui-ci m’a parlé directement. J’ai vu son petit nom sur le présentoir, sa robe mauve et je savais qu’on était fait l’un pour l’autre. Il est léger, presque aérien. Un nuage de saveur qui fond dans la bouche pour se découvrir tout en subtilité. La mûre est un fruit que j’adore, et j’ai retrouvé son goût dans ce macaron de façon présente mais délicate.
  • Nougat
    Notre déception. Le macaron de base est excellent, je ne vous le cache pas. Le nougat, ce n’est pas très fort à la base, mais on reconnait sa saveur quand on le mange. Dans ce macaron, il y a un goût de nougat très léger (trop), tellement qu’il nous est difficilement accessible… Mes papilles ont vainement essayé de le capturer pour l’analyser. Le nougat s’est volatilisé aussi vite qu’il s’est présenté, laissant place à l’amande. Dommage…
  • Marron
    Le macaron est joli, tacheté de marron comme un œuf de caille. Après l’amande, le goût du marron vient envelopper le palais. Une touche vanillée se fait délicatement sentir. Un goût d’automne, toujours subtil, qui m’a donné envie de manger des châtaignes grillées et de faire une balade en forêt. Une création réussie et fort bonne !
  • Praliné
    Il sent bon ! Odeur puissante qui fait saliver d’avance. Il est moins moelleux, plus friable et croustillant quand on croque dedans. Il a un goût de noisettes torréfiées intense qui reste très longtemps sur le palais. C’est une ode à la gourmandise qui appelle à en savourer un deuxième dans la foulée. Sauf si, comme nous, vous n’en avez acheté qu’un… 🙁
  • Chocolat intense
    Son cœur est plus compact comme une ganache. Il a la force d’un chocolat bien noir mais dépourvu d’amertume et pas du tout écœurant. Un classique revisité en version intense qui reste une valeur sûre pour les amoureux de chocolat !

Macarons Bouillet 1 bis © Kloé W.

En résumé, des macarons jamais trop sucrés, des ingrédients de qualité qui apportent finesse et douceur à ces gâteaux d’un niveau exceptionnel ! On peut les savourer sans haut-le-cœur, juste par plaisir d’être gourmand. Une bouchée de chaque a suffit à me faire voyager dans le pays des saveurs et à me transporter dans des souvenirs d’enfance. Une dégustation sans frustration.

Sur le site de Sébastien Bouillet, maître chocolatier des lieux, qui joue avec les parfums pour le plaisir de nos papilles, j’ai découvert d’autres spécialités qu’il me faudra absolument goûter. Les Maca’Lyon ! Un petit macaron caramel au beurre salé, enrobé de chocolat noir 70%. Je me demande bien comment j’ai pu le louper celui-ci… Ou bien, ceux au chocolat allié au poivre de Madagascar (j’adore ce genre d’association), la pomme verte et, dans un registre salé, le poivron, la tomate ou encore le petit pois. Autant de bonnes raisons de retourner à Lyon. 😉

Bon, j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop de vous avoir donné envie d’en manger tout de suite. Pas de panique toutefois, petits gourmands, le site internet vous permet de connaître toutes leurs pâtisseries et de les commander pour les déguster au chaud chez vous, à Paris comme dans toute la France métropolitaine.
Pour mes amis de Newcastle ou Bruxelles, une seule solution : venir me voir sur la capitale afin qu’on commande un assortiment et les déguste ensemble. 😉

Plusieurs points de vente existent sur Lyon et même Tokyo. Vous les retrouverez via le site. Je vous note ci-dessous la boutique principale dans laquelle j’ai fait mes achats.

À bientôt.

Kloé

Bouillet
15, place de la Croix-rousse – 69004 Lyon.
04.78.28.90.89
www.chocolatier-bouillet.com

Macarons Bouillet 2 © Kloé W.

 Photos : © Kloé W.

  Cet article t'a plu ? Clique ici. 😉

4 réflexions au sujet de « Macarons Bouillet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *