Interview : Gaëtan Brizzi

Interview Gaëtan Brizzi - Les instantanés de Kloé.
Gaëtan Brizzi devant Persée et Méduse, exposé à la Galerie Daniel Maghen.

À l’heure de la magnifique exposition des frères Brizzi sur le thème des légendes, actuellement présentée à la Galerie Daniel Maghen, c’est sans le second membre de la fratrie et du binôme professionnellement indissociable, formé depuis de nombreuses années avec son jumeau, que Gaëtan a bien voulu répondre pour son frère Paul (retenu pour cause d’emploi du temps chargé) à quelques unes des questions du blog Les instantanés de Kloé.
Continuer la lecture de Interview : Gaëtan Brizzi 

Expo : Les frères Brizzi, entre mythes et légendes

Exposition Légendes des frères Brizzi à la Galerie Daniel Maghen. Les instantanés de Kloé.

Avec un début d’année s’ouvrant sous les meilleures augures après l’exposition du dessinateur et musicien, Fred Beltran (Megalex, Les Technopères) puis celle du prodige sud-coréen Kim Jung-Gi dans un lieu d’exception, la galerie Daniel Maghen réintègre ses quartiers et trouve en les œuvres historico-fanstatiques de Paul et Gaëtan Brizzi une nouvelle fois matière à émerveillement. Les frères jumeaux explorent, pour la délectation du regard et l’envoutement de l’imaginaire, les légendes et les mythes aussi bien français, grecs, anglo-saxons que bibliques. Continuer la lecture de Expo : Les frères Brizzi, entre mythes et légendes 

Interview de Bannister, dessinateur BD/affichiste

Interview Bannister - Les instantanés de Kloé

Déjà auteur d’une quinzaine de bandes dessinées à destination en premier lieu du jeune public mais plaisant aussi aux adultes [Félicité Bonaventure (2004) ; Les Enfants d’ailleurs (2007 à 2013) ; Titoss & Ilda (2008 à 2010) ; Tib et Tatoum (2011 à 2015) ; Orbital – Premières rencontres (2013)… ], Nicolas Bannister officie avec passion et engouement dans le domaine de la BD depuis près de quinze ans, et dans le celui de l’illustration depuis plus de vingt ans.
C’est également le créateur de séries d’affiches au succès notable, comme celle intitulée « Movie Shoes » où il illustre les héros de la pop-culture cinématographique uniquement par le biais de leurs chaussures en 2013.
Pas en reste d’imagination, il développe ses créations et son univers de nouveau autour du 7ème art l’année suivante, reprenant les plus célèbres véhicules du petit et du grand écran toujours représentés sous le même angle, de 3/4 arrière depuis le ras du sol, dans une série d’illustrations qu’il nomme « Banncars ».

Interview Bannister - Les instantanés de Kloé
Quelques opus de BD réalisés par Bannister.

Pour le blog Les instantanés de Kloé, Nicolas Bannister a accepté de déroger à son emploi du temps pour le moins chargé afin de répondre à quelques questions concernant son actualité créative, tout domaine confondu, qui s’annonce une nouvelle fois des plus riches cette année. Continuer la lecture de Interview de Bannister, dessinateur BD/affichiste 

Dune, le rêve inachevé de Jodorowsky

Dune de Jodorowsky

Projeté et récompensé lors de différents et prestigieux festivals à travers le monde, il aura fallu patienter trois ans pour que le documentaire de Frank Pavich, riche d’informations et d’iconographies, évoquant l’une des œuvres avortées les plus fascinantes du 7ème art, bénéficie enfin d’une sortie nationale. La veuve de Moebius en bloquait l’exploitation à cause de l’utilisation de nombreux dessins de son défunt mari, décédé en 2012.
Les problèmes de droits résolus, c’est finalement ce mercredi 16 mars que tous les cinéphiles et fanas de SF français pourront découvrir sur grand écran les tenants et les aboutissants de ce projet fou, entamé pourtant sous les meilleurs auspices grâce à la conviction et la volonté artistique puissantes d’un réalisateur précurseur, doué d’une vision tant illuminée que d’une ambition démesurée.
Continuer la lecture de Dune, le rêve inachevé de Jodorowsky 

Expo : Clément Lefèvre

Exposition Clément Lefèvre - Viry Châtillon

Parallèlement à l’exposition de Guillaume Bianco, un autre artiste de la collection Métamorphose (éditions Soleil) nous offre actuellement l’opportunité de découvrir son travail sur les murs de la Grande galerie de l’Espace culturel Condorcet à Viry-Châtillon (91). Il s’agit de Clément Lefèvre à qui l’on doit, entre autres, les illustrations du splendide livre Susine et le Dorméveil, mais également Le Voleur d’enfantsThomas le magicienLe Pitou

Susine et le Dorméveil 1 - Clément Lefèvre.
Susine et le Dorméveil – Tome 1 (collection Métamorphose).

Continuer la lecture de Expo : Clément Lefèvre 

Expo : « Les chats » de Guillaume Bianco

Expo Les chats de Billy Brouillard (Guillaume Bianco)

Les murs immaculés de la galerie Barbier & Mathon (Paris 9ème) se parent actuellement des pérégrinations facétieuses d’adorables félins, vus à travers le regard (flou) du petit Billy Brouillard.
En effet, les chats de tout poil parsèment avec élégance, poésie et humour, le dernier ouvrage que leur dédie Guillaume Bianco, créateur de l’atypique et macabre garçonnet doué du pouvoir de percevoir les âmes des défunts : le don de « trouble vue ». Le livre nommé L’encyclopédie curieuse et bizarre par Billy Brouillard, Tome 2 Les chats est paru aux éditions Soleil (collection Métamorphose) en fin d’année dernière.

Expo Les chats de Billy Brouillard (Guillaume Bianco)

Continuer la lecture de Expo : « Les chats » de Guillaume Bianco 

Roman : Laisse-moi entrer

COUV_LAISSE_MOI_ENTRER.indd

Oskar, 12 ans, vit dans une cité de la banlieue de Stockholm avec sa mère. Élève timide et renfermé, tête de turc de sa classe, son quotidien est rythmé par les soirées télé avec sa maman, l’angoisse d’aller à l’école, l’humiliation perpétuelle et sa délectation pour les histoires sombres et les faits divers sanglants.
Un tueur rituel qui sévit depuis peu dans la région passionne autant qu’il effraie les habitants et nourrit par la même occasion les fantasmes glauques d’Oskar.
Sa rencontre avec Eli, jeune fille étrange, nouvelle dans le quartier, va venir chambouler sa vie de manière définitive…
Continuer la lecture de Roman : Laisse-moi entrer 

Monsieur Madame, joailliers tatoués

Monsieur-Madame-11

En visite à Toulouse pour quelques jours, après un passage par divers endroits culinaires de la ville rose à ne pas louper (ici, ici ou encore ) – vous connaissez ma gourmandise… , il y avait un lieu, en dehors des restaurants et des monuments, que je me devais de découvrir : Le concept store Monsieur Madame !

Cette petite boutique aux allures de boudoir, ouverte depuis 2 ans, sert de décor à de jolis bijoux exposés dans un univers agréable où l’art domine. Le mélange déco vintage et objets d’art moderne, ça a son petit côté cabinet de curiosités, et forcément ça me plait !
Continuer la lecture de Monsieur Madame, joailliers tatoués 

Tout en haut du monde, l’animation au sommet

Affiche-Tout-en-haut-du-monde

Sacha, jeune fille de l’aristocratie russe de la fin du XIXè siècle, part à la recherche du navire disparu de son grand-père, célèbre explorateur lancé à la conquête du pôle Nord deux ans auparavant. 

Ça y est ! J’ai enfin vu Tout en haut du monde, film d’animation de Rémi Chayé actuellement en salles. Et le moins que l’on puisse dire c’est que ce ne fut pas chose aisée. La faute à qui, à quoi, me demanderez-vous ? À une diffusion un peu trop « confidentielle » sans aucun doute… Continuer la lecture de Tout en haut du monde, l’animation au sommet 

Exposition Bettina Rheims à la MEP de Paris

Bettina-Rheims-Laetitia-Casta-ok

La française Bettina Rheims, qui s’est initiée à l’art de la photographie à l’orée des années 80, est actuellement à l’honneur de la MEP (Maison Européenne de la Photographie) où pas moins de 3 étages lui sont dédiés, soit la majeure partie de l’espace, pour une (re)découverte complète des champs thématiques de son œuvre aujourd’hui adoubée par le grand publique.

Il était temps qu’un évènement de la sorte soit organisé dans les conditions idéales comme sait les réunir le bel écrin de la MEP. L’occasion nous est ainsi donnée de profiter pleinement des clichés de très grandes tailles (environ 2 m de haut pour les plus imposants) de celle qui fut à une époque décriée pour ses inspirations jugées trop proches de celles d’Helmut Newton, Guy Bourdin ou Robert Mapplethorpe sans jamais parvenir au niveau de ses illustres ainés d’après ces mêmes critiques. Sauf que le temps est passé par là et a rendu le travail de Bettina Rheims accessible et bien plus digne d’éloges aux yeux du grand publique qu’autrefois. Continuer la lecture de Exposition Bettina Rheims à la MEP de Paris