Roman : La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert

Roman-Affaire-Harry-Quebert

New York, printemps 2008, l’Amérique s’apprête à vivre une nouvelle élection présidentielle et Marcus Goldman, jeune écrivain au succès fulgurant, doit remettre à son éditeur son nouvel ouvrage. 

Alors que le délai approche à grands pas, il n’arrive toujours pas à écrire une ligne et se retrouve confronté au syndrome angoissant de la page blanche.
Se passe alors un évènement tragique, Harry Quebert, son ancien professeur d’université devenu son ami, se retrouve accusé du meurtre de Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, disparue en 1975.
Convaincu de son innocence et décidé à lui apporter son aide dans cette terrible épreuve, Marcus abandonne tout pour mener sa propre enquête. Entre menaces, évènements passés 33 ans auparavant et l’écriture de son roman, la vie de Marcus ne sera pas de tout repos.

Mon avis : Les crimes les plus sordides se passent souvent dans les petites bourgades. Ici c’est à Aurora, petite ville côtière où les plages sont nombreuses, la forêt dense et vaste, le ciel rythmé par le vol des mouettes et où les habitants se connaissent tous. 
L’enquête policière s’étire sur de nombreuses années, ce qui laisse imaginer la difficulté des recherches de preuves, rendant la vérité quasiment inaccessible. C’est comme trouver une aiguille dans une botte de foin ! 

J’ai aimé suivre ce jeune écrivain en pleine recherche désespérée de l’inspiration de son nouveau livre alors que la dead line approche. La découverte de son passé, au travers de sa relation avec son professeur de lettres, qui lui a appris beaucoup plus que le plaisir d’écrire, est appréciable. Le fait de connaître leur relation amicale et professionnelle m’a permis de voir leurs défauts, leurs qualités, leurs faiblesses et leurs forces. Ils sont faillibles, humains et j’ai pu m’identifier à eux alors que ce sont des personnages masculins.

Du début à la fin, le moment présent est entrecoupé par les histoires multiples situées à plusieurs époques différentes. 
Comme un puzzle chaque pièce est apportée sans que je puisse la placer jusqu’à la toute fin où tout s’emboite parfaitement avec un certain soulagement lors du dénouement auquel je ne m’attendais pas du tout. Cette histoire m’a prise dans ces mots, m’a engloutie dans ces passages aux rebondissements permanents, suscitant diverses émotions comme l’agacement lors des fausses pistes, ou encore la sidération lors de coups de théâtre. J’en suis ressortie épuisée mais satisfaite d’avoir vécue ce moment avec passion. J’ai lu ce récit haletant en enchainant les pages à une vitesse folle, sans ressentir à un quelconque moment une lourdeur, alors que le format poche compte tout de même 855 pages. 

De nombreuses questions me sont venus au fur et à mesure : Comment la jeune Nola a t-elle pu disparaître sans laisser de traces ? Quels secrets sont enfouis sous cette tragédie ? Qui est donc Harry Quebert ? ou encore, Marcus arrivera-t-il a écrire son nouveau livre ?

Maintenant, il n’appartient qu’à vous de le découvrir au fil des pages.

Cet auteur a piqué ma curiosité et m’a fait découvrir avec plaisir une nouvelle narration riche et surtout très fluide. C’est un livre que je vais conserver dans ma bibliothèque pour avoir le plaisir de relire plus tard.

Bonne lecture !

Kloé

La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert – Joël Dicker
Éditions De Fallois/Poche

  Cet article t'a plu ? Clique ici. 😉

2 réflexions au sujet de « Roman : La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert »

  1. J’ai un peu honte de dire que je n’étais pas encore passée sur ton blog. Tellement dans le jus ces derniers temps je peine à garder l’esprit libre et à poster de manière régulière. En écrivant mon dernier article tout à l’heure j’ai relu nos commentaire concernant le café. Et je me suis dit que j’abusais, quand même…
    Tout à l’heure une amie m’a proposé de créer un book club sur Bordeaux, et comme par hasard tu as un blog où tu partages tes lectures. Je vais devenir une lectrice fidèle de ton joli blog qui m’aidera sans doute à trouver de super bouquins 🙂

    1. Ah t’es trop mignonne !
      Pas de honte, le temps me manque également j’ai l’impression d’être dans un TGV actuellement…
      Super pour le book club. Si je m’installe un jour à Bordeaux, je vous rejoindrai 🙂
      J’ai découvert (survolé) la ville récemment et j’ai bruncher chez « the breakfast club », tu connais ?
      j’espère que tu trouveras un peu d’inspiration ici pour tes lectures, merci pour ton commentaire ça me fait super plaisir de te lire et merci pour tes articles (je te lis quand j’ai un moment meme si je mets pas forcément un com’) et ton humour !
      Bises et caresse à ton amour de petit chat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *