Crep’Chignon – Toulouse

Crep-chignon-11

Crep’chignon, c’est un restaurant gastronomique spécialisé dans la crêpe.
Guillaume Villain, maître des lieux, nous a accueillis avec beaucoup de gentillesse et un grand sourire sans se douter au premier abord qu’on allait lui dédié un article entier.
Allez, viens manger Léon, on va pas se crêper le chignon ! 😉

Crep-chignon-02

Comme vous le savez sans doute déjà, la nourriture et moi, c’est l’amour fou ! Alors quand je mange bien et que je suis bien reçue, j’ai envie de le dire et de vous donner mes petites adresses. Celle-ci en fait partie.

C’est grâce au chignon de sa femme qu’est née cette enseigne. On ne parle pas chiffon ici mais coiffure. Un chignon délicat qui rappelle son mariage et fascine celui qui l’a épousé. Une idée qui lui est restée en tête et qui s’est traduite par des appellations de plats drôles et atypiques.

Crep-chignon-01

Chaque galette porte un nom de coiffure et, avant même la description du plat, vous décrit en quelques mots sa signification. On peut y manger une crête iroquoise, une anglaise ou un hurluberlu. 😉

Les produits sont frais, ça se sent ! Chaque plat est préparé à la commande, pas de préparation en avance pour gagner du temps.  Non, ici, on sait faire les galettes et les crêpes parfaitement en un temps record.

Crep-chignon-04

Nous avons tenté le cocktail Guigui, du petit surnom du patron, à la mangue, goyave, orange sanguine, version sans alcool – la fête est plus folle – pour moi et version vodka Guigui pour mon chéri.  Un cocktail frais, désaltérant et pas trop sucré qui était le bienvenu après une longue journée de marche. Le plus : les petites tagliatelles de crêpes de sarrasin à la poudre d’ail et sel de céleri croustillantes pour le grignotage. Un délice.

Bien que très gourmands, nous avons opté directement pour un plat de peur de ne pas avoir assez de place pour réussir à s’octroyer un dessert. 

Crep-chignon-05
Aguichée par la galette du moment, je vous présente la Perruque : cuisse de canard confite sur son lit d’écrasé de pommes de terre au foie gras, tagliatelles de crêpes, crème glacée au thym, chlorophylle de persil et ciboulette.

Très copieux, ce plat a émerveillé mes papilles. Justement dosé, bien présenté, un plat de compétition qui a bien mérité une marche digestive après coup. 😉

Crep-chignon-06

L’amoureux a tenté la Crête iroquoise : œuf poché et lard grillé sur lit de ratatouille maison et crème glacée au thym sur crêpe de sarrasin. De jolies couleurs qui mettent en appétit, une ratatouille délicieuse. Il vous conseille de bien prendre un peu de tout à chaque bouchée car la crêpe se sublime une fois tous les ingrédients en bouche.

Je vous avoue que nous avons copieuse mangé, les crêpes étaient bien garnies (surtout la mienne !) et je n’avais plus de place pour le dessert. Mais la gourmandise et l’envie de tout goûter nous a incité à faire une exception. 

Crep-chignon-10Crep-chignon-12
Après mon plat très généreux, j’ai opté pour le GHD (comme le fer à lisser) : une nage de fruits frais au choix avec boule de sorbet et tagliatelle de crêpe au froment. À déguster à la Georgette, une cuillère originale fabriquée en France mêlant rondeur de la cuillère, tranchant du couteau et dents de la fourchette. J’ai choisi un sorbet à l’orange sanguine. Je trouve cet agrume délicat, c’est un de mes fruits préféré. La glace était désaltérante en plus d’être délicieuse. 

Crep-chignon-09

Du côté du chéri, on surfe sur la gourmandise avec la Mini vague : pommes cuites à la cannelle, crêpe de froment en chiffonnade, crème glacée à la cannelle, flambée au rhum.
(Hé voici notre tout premier Gif ❤)

Flambage animation gif

Guillaume m’a offert le privilège de voir les cuisines et les belles crêpières. J’ai pu ainsi saluer le chef Ludo qui nous a régalé tout au long de ce repas.

Crep-chignon-08 Crep-chignon-07

Il y en a pour tous les budgets et tous les gouts, vous pouvez tenter la truffe ou le caviar ou rester sur la délicieuse ratatouille. À chaque fois, une boule de crème glacée ou sorbet de Philippe Faur (Maître artisan glacier ariégeois) à la saveur salée ou sucrée accompagnera votre plat ou dessert.

« QAS » est le fil rouge de cet établissement. Cela signifie : Qualité (présente, chef !), Accueil (impeccable) et Service (au top !) qui leur a valu le titre prestigieuse de Maître restaurateur. Et je trouve que c’est tout à fait mérité.

Vous pouvez y aller les yeux fermés et le sourire aux lèvres. Cet établissement à le sens de l’accueil, de la gastronomie et de l’humour.

Bon appétit ! 

Crep-chignon-13

Un immense merci à vous, Guillaume Villain. Nous avons adoré notre passage chez vous. Continuez sur votre lancée, nous reviendrons avec plaisir déguster vos crêpes et prendre le temps d’échanger à nouveau avec vous sur des sujets passionnants. 

Kloé 

Crep-chignon-14

Crêp’Chignon
• 6 rue de la Fonderie – 31000 Toulouse. 05.61.13.40.41
• 5 route de Toulouse – 31700 Cornebarrieu. 05.34.52.11.69 
http://crepchignon.com

1 - Cet article t'a plu ? Clique ici. 😉

Une réflexion au sujet de « Crep’Chignon – Toulouse »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *