Charlie, demain, je rirai !

Ma colère d’hier a cédé sa place à une profonde tristesse…

Hommage à Charlie Hebdo © IgD - Bédéaste / Illustrateur
Hommage à Charlie Hebdo © IgD-Bédéaste/Illustrateur

J’ai pleuré hier. Je pleure aujourd’hui. Demain, je rirai !

Cette promesse, je la fais à ces hommes pour qui le rire était la plus belle des choses sur terre… Ces hommes, que je ne connaissais pas intimement, comptaient pourtant parmi mes confrères journalistes, dessinateurs, courageux et libres penseurs. Ces gens sans lesquels, plus jeune, je n’aurais sans doute pas choisi la voie des arts graphiques et de la presse, et n’aurais pour cause pas la même vie… Ils se sont opposés au dictat de la peur et des menaces pour défendre le rire et le droit de rire de tous les fondamentalismes et fanatismes. Le rire est une chose qui me paraît tellement simple et tellement indispensable. Me priver de rire, c’est m’empêcher de respirer. Si je ne peux plus rire, à quoi bon vivre ?… Eux ont été fauchés de la manière la plus lâche qui soit pour nous avoir offert un peu d’air…

Aujourd’hui, je pense à mon père qui lisait Hara Kiri, l’ancêtre de Charlie Hebdo, et qui était fier d’avoir accès en France à une telle presse humoristique et satirique. Je me souviens encore du jour où devant un sketch à la télévision qui avait pour cible le président Mitterrand, encore en poste à l’époque, il m’a dit : « Tu vois, si l’on peut rire et faire rire publiquement même du président, c’est que nous sommes dans un pays libre. Le jour où cela nous sera interdit, où on nous interdira de rire de qui ou de ce que bon nous semble, nous serons sous une dictature… »

Je pense à mon frère, policier, qui depuis toujours n’accepte aucune injustice. Lui aussi a perdu hier des confrères courageux… 

Incapable d’avoir à l’esprit autre chose que les évènements ignobles et inacceptables commis hier et à la terrible perte de ces 12 hommes et femmes innocents, je pleure encore. Pour eux et pour que tous nous puissions toujours continuer à rire de tout, pour que le rire reste la chose la plus simple et la plus belle qui soit, demain, je le promets, je rirai ! S’il vous plait, demain rions ensemble, mes amis.

Sébastien

Hommage à Charlie Hebdo

  Cet article t'a plu ? Clique ici. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *