Cabinet des curieux, lieu étrange et merveilleux

Cabinet-des-curieux-22

Lullaby – The Cure

Je vous emmène dans l’un des magnifiques passages couverts de la capitale à la découverte d’un endroit mystique et fascinant : le Cabinet des curieux ! Un cabinet de curiosités du XXIe siècle qui a récemment accueilli la séance de dédicaces du photographe Martial Lenoir pour son livre Les reflets du désordre, dont on vous parlait ici-même.

.
Mais qu’est donc un « cabinet de curiosités » ?

Ces lieux, ancêtres des musées, étaient jadis dédiés aux collections et à l’exposition d’objets étranges et divers liés aux mondes animal, végétal, scientifique, artistique et souvent même fantastique. Un résumé de l’époque médiévale et de son imaginaire alors que l’imprimerie faisait son apparition.

Cabinet-des-curieux-18 Cabinet-des-curieux-02Cabinet-des-curieux-12 Cabinet-des-curieux-05
Pour connaître le nom de l’œuvre et de son créateur laissez votre curseur sur l’image.

L’art de chaque temps y trouvait l’opportunité d’être montré, entouré d’objets plus anciens collectés, créant un ensemble hétéroclite, symbolique, savant ou ésotérique. On pouvait même y découvrir des créatures aussi bien monstrueuses que merveilleuses…

Cabinet-des-curieux-09 Cabinet-des-curieux-17Cabinet-des-curieux-07 Cabinet-des-curieux-08

Pour la petite histoire : au XVIe siècle, on vit apparaître des sirènes empaillées. Ces « femmes-poissons » mythologiques et enchanteresses, créées de toutes pièces, attiraient la foule, participant ainsi à la renommée, à la magie et au mythe de ces lieux de culture et de rêves.
À la même période, le peintre italien, Arcimboldo (célèbre pour ses portraits composés de fruits, de légumes ou d’objets, représentations des saisons ou de métiers) conçut des œuvres pour les wunderkammern, cabinets d’art et de curiosités, des Empereurs Maximilen II et Rodolphe II de Habsbourg.

Cabinet-des-curieux-14

Thierry Ruby, aujourd’hui l’heureux propriétaire du Cabinet des curieux, a repris le flambeau de cette tradition d’autrefois. Il m’a gentiment ouvert la porte de son établissement et a accepté de me parler de cet endroit singulier dans lequel il évolue depuis 1997.
Passionné par les grimoires depuis l’adolescence, il a toujours été attiré par l’alchimie et les choses dites « étranges ». Son chemin se poursuit sur les bancs de l’école du Louvre où il apprend et développe ses connaissances de l’histoire de l’art, ancien comme récent, et en sort diplômé. Une révélation qui lui permet de voir plus loin et de découvrir d’autres nombreux talents contemporains, comme Natalie Shau, qui sera exposée dans sa galerie en 2007. Les gens afflueront et le concept du cabinet décollera. Toutes les productions de l’artiste lituanienne adepte de photomontages et de peintures numériques oniriques et baroques seront vendues. Ce fut le début des expos et des séances de dédicaces qui amèneront des artistes différents à y montrer ou y suspendre leurs œuvres variées sur les murs aux tentures rouges. Un bonus plaisir pour Thierry, réjouis de rencontrer les multiples créateurs et d’entretenir ainsi avec eux de nombreuses discussions et rires lors d’occasions privilégiées.

Cabinet-des-curieux-13 Cabinet-des-curieux-03Cabinet-des-curieux-04 Cabinet-des-curieux-11 Cabinet-des-curieux-06
Pour connaître le nom de l’œuvre et de son créateur laissez votre curseur sur l’image. 

Dans sa galerie, vous trouverez d’anciens chandeliers en bronze argenté, des fossiles, des squelettes, des têtes coupées, des insectes naturalisés ou encore une peau de varan de Komodo entière. Un mélange éclectique qui se marie aux œuvres actuellement exposées, comme les photos esprit 1900 de Martial Lenoir, les dessins un peu dark de LuLu Inthesky, les magnifiques bijoux ethniques de Véronique Jeantet, les cœurs anatomiques en chocolat de Lizzie Saint Septembre, les créations uniques de Pascal Jacques et les sculptures métalliques de Patrice Hubert (dit PIT), artiste breton qui fait palpiter, respirer et bouger ses créatures de bronze.

Cabinet-des-curieux-10 Cabinet-des-curieux-15 Cabinet-des-curieux-16

Un espace anti-mélancolie sur lequel le temps n’a plus d’emprise. Et qui nous permet de nous évader du quotidien en rêvant à l’extraordinaire. Pas étonnant donc d’apprendre que le symbole utilisé de manière récurrente comme enseigne dans la profession est la tête coupée de Méduse (pour lutter contre la mélancolie, on prescrivait anciennement du corail, soi-disant issu des algues pétrifiées par le sang de la gorgone…)

Merci beaucoup à Thierry pour son temps et cet agréable échange. J’ai voyagé grâce à vous dans un univers artistique que je ne connaissais pas. 

Bonne visite à tous les curieux ! 😉

Kloé

Cabinet-des-curieux-19

Cabinet des curieux
12 passage Verdeau – 75009 Paris
Tél. : 01.44.83.09.57
Ouvert du mardi au vendredi 13h-19h/Samedi 14h-18h
cabinetdescurieux@gmail.com
http://cabinetcurieux.com/

Photos © : Kloé W.

1 - Cet article t'a plu ? Clique ici. 😉

6 réflexions au sujet de « Cabinet des curieux, lieu étrange et merveilleux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *