Archives mensuelles : janvier 2015

Les instantanés #3

Pistache-box№1 – La plus adorable des box

J’ai une amie géniale, Joanne, de son petit nom. Cette meuf, je l’adore ! Elle nous a fait une petite fille merveilleuse, un peu punkette niveau capillaire, qu’on surnomme « Pistache ».
Elle m’a envoyé une box spéciale, rien que pour moi, la « Pistache box » !
Faite par ses petits doigts, celle-ci est remplie d’amour, de goodies et de bonnes choses à manger… à la pistache. Mais, j’ai eu beau chercher et retourner le colis
dans tous les sens, je n’ai pas trouvé sa fille dedans… 😉 Mon chou, je te love !
Continuer la lecture de Les instantanés #3 

Crumble aux figues et miel

Crumble

Le crumble est un dessert facile à faire et réalisable avec toute sorte de fruit.
De quoi s’amuser et parfois surprendre, en version sucrée mais aussi salée !
C’est un autre de mes desserts fétiches car je connais la recette depuis longtemps
et je n’ai plus besoin de balance pour les proportions.

En faisant ça au pifomètre, c’est un dessert que je concocte en un rien de temps, pour un goûter par exemple, ou si j’ai un diner à la maison et que ma journée de travail m’oblige à rentrer seulement une demi-heure avant mes convives. Continuer la lecture de Crumble aux figues et miel 

Souvenirs de Marnie

J’ai eu le plaisir de découvrir en avant-première le nouveau film du Studio Ghibli,
Souvenirs de Marnie.

Souvenirs de Marnie

Ce long métrage d’animation, d’un peu moins de deux heures, est tiré du roman
anglais When Marnie was there de Joan G. Robinson. On doit son adaptation
cinématographique à Hiromasa Yonebayashi, celui-là même qui avait donné vie
à la petite Arrietty en 2010 (début 2011 chez nous).
Continuer la lecture de Souvenirs de Marnie 

À mes parents

A-mes-parents © Kloé W.

Alain Bashung – Sur un trapèze

Cet article intimiste et personnel, je le sais, mettra mal à l’aise certains d’entre vous. Le sujet de la mort est difficile à aborder car il nous renvoie à notre propre mortalité et à notre vie éphémère.

J’ai perdu mon père le 11 décembre dernier. Ma mère, elle, nous a quittés 10 ans plus tôt. Je souhaitais leur rendre ici hommage. Continuer la lecture de À mes parents 

Charlie, demain, je rirai !

Ma colère d’hier a cédé sa place à une profonde tristesse…

Hommage à Charlie Hebdo © IgD - Bédéaste / Illustrateur
Hommage à Charlie Hebdo © IgD-Bédéaste/Illustrateur

J’ai pleuré hier. Je pleure aujourd’hui. Demain, je rirai !

Cette promesse, je la fais à ces hommes pour qui le rire était la plus belle des choses sur terre… Ces hommes, que je ne connaissais pas intimement, comptaient pourtant parmi mes confrères journalistes, dessinateurs, courageux et libres penseurs. Ces gens sans lesquels, plus jeune, je n’aurais sans doute pas choisi la voie des arts graphiques et de la presse, et n’aurais pour cause pas la même vie… Ils se sont opposés au dictat de la peur et des menaces pour défendre le rire et le droit de rire de tous les fondamentalismes et fanatismes. Le rire est une chose qui me paraît tellement simple et tellement indispensable. Me priver de rire, c’est m’empêcher de respirer. Si je ne peux plus rire, à quoi bon vivre ?… Eux ont été fauchés de la manière la plus lâche qui soit pour nous avoir offert un peu d’air…
Continuer la lecture de Charlie, demain, je rirai ! 

Nous sommes Charlie !

Hommage à Charlie © Camille Raveau
Hommage à Charlie © Camille Raveau

Je me réveille dans une brume noire ce matin. Je suis écœurée. La réalité dépasse souvent la fiction, comme hier. Je suis épuisée de tristesse, les larmes ravalées toute la journée se sont enfin déversées hier soir alors que je leur rendais hommage sur la place de la République, mais cette boule d’incompréhension en moi est toujours bien là. Continuer la lecture de Nous sommes Charlie ! 

Le Japon au fil des saisons

Affiche-Japon-au-fil-des-saisons

« Cernuschi », j’avais déjà entendu ce nom, mais sans jamais parvenir à le placer dans l’univers parisien. Et pour cause, ce musée est à la lisière du Parc Monceau, dans le 8è arrondissement, un quartier que je n’ai pas l’habitude de fréquenter ni encore pris le temps de découvrir.
C’est en voyant la superbe affiche d’une grue révélant l’exposition que j’ai noté son adresse. Continuer la lecture de Le Japon au fil des saisons